Assurance

Faire le point sur son profil d’assuré santé

Examen de santé périodique : visite d’une journée de spécialistes © Ccam Paris — Avril 2013

A voir aussi : Comment choisir une mutuelle ?

Faire le bilan de votre santé est ce que propose l’assurance maladie par le biais d’un bilan de santé tous les cinq ans. Il est gratuit et personnalisé, pour tous les bénéficiaires du régime général. Il s’agit d’un examen préventif effectué dans l’un des centres du Ccam à Paris. Les titulaires de polices partagent leur expérience à la fin de leur nomination.

Lire également : Les meilleures mutuelles optiques

Felipe, 34 ans, assuré à Paris

Faire le bilan de votre santé tous les cinq ans proposé par le Ccam de Paris vous permet de voir différents spécialistes en un seul endroit et de gagner du temps. Aussi, évitez d’aller de l’avant sur les impôts. Deux bonnes raisons d’adhérer à cette approche. Au cours de mon évaluation, j’ai découvert un problème auditif mineur et j’en ai parlé à mon médecin traitant. Pas besoin urgent de mais je sais que je dois rester vigilant sur ce point. J’ai été agréablement surpris quand je suis arrivé au centre de la rue Amelot pour la disponibilité, l’écoute et la gentillesse des équipes qui m’ont accueilli ainsi que pour le côté très professionnel des médecins et de l’équipement. Je ne pensais pas le savoir sur la sécurité sociale. Depuis, j’en ai parlé autour de moi.

Amel, 26 ans, assuré des Hauts de Seine

Un bilan de santé gratuit tous les cinq ans est une bonne idée car il vous permet d’obtenir des résultats complets sur votre état de santé. Le mien est allé de façon inattendue entre les différents examens. Le dentiste a découvert deux caries dentaires et j’ai reçu une lettre de suivi pour savoir si j’avais consulté un dentiste, ce que j’avais déjà fait. Je trouve ça sérieux de la part des médecins et je suis très satisfait. J’en ai parlé autour de moi, mes parents, ma belle-mère. Ils ne savaient pas pour ce service et je pense qu’ils feront leur travail dans le prochain avenir.

Patrick, 29 ans, assuré par le Val de Marne

Au début, je n’étais pas vraiment convaincu de ce genre de service offert par l’assurance maladie. Je pensais toujours à un gadget… après avoir passé mon bilan, j’ai changé d’avis. Sur place, j’ai constaté qu’il s’agissait d’une importante initiative de santé publique visant à prévenir de futures maladies. L’accueil des secrétaires et des médecins est parfait. Tous les examens ont été suivis sans problèmes : entretien avec un médecin, pression artérielle, lecture du poids, analyse d’urine, contrôle dentaire, électrocardiogramme avec, en cas d’anomalies, transmission des données immédiates à d’autres cardiologues dans le domaine de la santé. Je pensais que c’était sérieux. Notre système de soins de santé est vraiment réactif. Une autre observation est qu’aujourd’hui tout le monde assiste à ce type de centres, à la fois des personnes en situation précaire et des personnes sans difficulté particulière. C’est vraiment pour tout le monde.

avenir.

Patrick, 29 ans, assuré par le Val de Marne

Au début, je n’étais pas vraiment convaincu de ce genre de service offert par l’assurance maladie. Je pensais toujours à un gadget… après avoir passé mon bilan, j’ai changé d’avis. Sur place, j’ai constaté qu’il s’agissait d’une importante initiative de santé publique visant à prévenir de futures maladies. L’accueil des secrétaires et des médecins est parfait. Tous les examens ont été suivis sans problèmes : entretien avec un médecin, pression artérielle, lecture du poids, analyse d’urine, contrôle dentaire, électrocardiogramme avec, en cas d’anomalies, transmission des données immédiates à d’autres cardiologues dans le domaine de la santé. Je pensais que c’était sérieux. Notre système de soins de santé est vraiment réactif. Une autre observation est qu’aujourd’hui tout le monde assiste à ce type de centres, à la fois des personnes en situation précaire et des personnes sans difficulté particulière. C’est vraiment pour